Attentats à Paris - Ayoub Bazarouj remis en liberté par la chambre des mises en accusation

22/01/16 à 12:56 - Mise à jour à 12:56

Source: Belga

(Belga) La chambre des mises en accusation de Bruxelles a remis vendredi Ayoub Bazarouj en liberté. L'homme avait été arrêté dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris. Il demeure inculpé d'assassinats terroristes et de participation aux activités d'un groupe terroriste, a indiqué le parquet fédéral. La chambre des mises a par ailleurs prolongé la détention provisoire de Lazez Abraimi de trois mois.

Ayoub Bazarouj avait été interpellé le 30 décembre dernier chaussée de Gand, à Molenbeek-Saint-Jean. La police judiciaire fédérale avait mené simultanément une perquisition à son domicile du 47 rue Delaunoy, également à Molenbeek. La police fédérale avait déjà mené une action dans cette habitation le 16 novembre, trois jours après les attentats de Paris, alors qu'elle était à la recherche de Salah Abdeslam. Le parquet fédéral disposait alors d'éléments solides indiquant qu'Abdeslam séjournait ou avait pu séjourner dans cette habitation. "Salah Abdeslam n'a jamais été dans cette habitation, ni avant les attentats, ni depuis", a indiqué Me Yannick De Vlaemynck, avocat de Bazarouj. "Selon nous, il n'y a pas non plus d'éléments prouvant les liens (d'Ayoub Bazarouj) avec un groupe terroriste ou qu'il ait aidé Salah Abdeslam de quelque façon que ce soit. Mon client a été inculpé pour participation aux activités d'un groupe terroriste et pour 132 assassinats terroristes, mais le parquet fédéral a désormais demandé que cette dernière inculpation soit abandonnée", a ajouté l'avocat. (Belga)

Nos partenaires