Attentats à Paris: 2 suspects des attentats de Paris demandent leur libération

11/12/15 à 13:01 - Mise à jour à 13:01

Source: Belga

(Belga) Salah Ali Oulkadi et Abdeilah Chouaa ont demandé, vendredi matin, leur remise en liberté provisoire, devant la chambre des mises en accusation de Bruxelles. Le premier avait véhiculé Salah Abdeslam, le seul auteur des attentats de Paris toujours en fuite, de Laeken à Schaerbeek le lendemain des attentats. Quant au second, Salah Abdeslam aurait tenté de le contacter par téléphone le soir des attentats. La chambre des mises en accusation rendra sa décision vendredi dans le courant de l'après-midi.

Attentats à Paris: 2 suspects des attentats de Paris demandent leur libération

Attentats à Paris: 2 suspects des attentats de Paris demandent leur libération © BELGA

Salah Ali Oulkadi avait été appelé le lendemain des attentats de Paris, le 14 novembre dernier, vers 13h00, pour aller chercher un ami à la station de métro Bockstael, à Laeken, selon des déclarations de son avocat, Me Olivier Martins. Cet ami n'était autre que Salah Abdeslam, l'un des auteurs présumés des attentats de Paris. "Il ignorait qu'il s'agissait de Salah Abdeslam et ne l'a pas reconnu tout de suite quand il est arrivé sur les lieux car il portait un bonnet. Dans la voiture, Salah lui a raconté que son frère Brahim avait tué des gens à Paris et s'était fait exploser. Pour mon client, un ami d'enfance des deux frères, ce fut un choc. Il n'y comprenait rien et ne pouvait plus raisonner clairement", avait indiqué Me Martins. Quant à Abdeilah Chouaa, fils d'un imam de Molenbeek-Saint-Jean, son numéro de téléphone avait été retrouvé sur un bout de papier découvert dans la cellule d'un détenu à la prison de Namur. Un détenu à qui Salah Abdeslam avait rendu visite peu avant les attentats. Son avocat, Me Guylain Mafuta-Laman, a déclaré que son client n'était pas radicalisé et n'avait rien avoir avec les attentats. (Belga)

Nos partenaires