Attentats à Bruxelles - Washington met en garde les touristes américains contre des "risques potentiels" en Europe

23/03/16 à 02:34 - Mise à jour à 02:34

Source: Belga

(Belga) Le département d'État a mis en garde mardi les citoyens américains de "risques potentiels s'ils veulent voyager vers et à travers l'Europe après une série d'attaques terroristes", dont l'attentat qui a ensanglanté Bruxelles le même jour.

Attentats à Bruxelles - Washington met en garde les touristes américains contre des "risques potentiels" en Europe

Attentats à Bruxelles - Washington met en garde les touristes américains contre des "risques potentiels" en Europe © BELGA

"Des groupes terroristes planifient encore des attaques à moyen terme à travers l'Europe, ciblant des événements sportifs, sites touristiques, restaurants et les transports", écrit le département d'État dans un communiqué. Cette mise en garde s'applique jusqu'au 20 juin, soit après le coup d'envoi de l'Euro-2016 de football organisé en France du 10 juin au 10 juillet. "Les gouvernements européens continuent de se prémunir contre les attaques terroristes et de conduire des opérations pour empêcher les projets" d'attaques, souligne le département d'État. "Nous travaillons étroitement avec nos alliés et continuerons à partager avec nos partenaires européens les informations qui permettront d'identifier et de contrer les menaces terroristes", poursuit-il. La sécurité a été renforcée mardi dans les principaux aéroports américains, les gares et lieux de transports, après les attentats qui ont ensanglanté Bruxelles, faisant une trentaine de morts et plus de 200 blessés dans la capitale de la Belgique. Parmi les blessés figurent quatre ressortissants américains: trois missionnaires mormons ainsi qu'un employé de l'US Air Force. Les missionnaires ont été sérieusement blessés mais leurs vies ne sont pas en danger. Parmi eux, Mason Wells, 19 ans, était à Boston lors de l'attentat qui avait frappé le marathon de la ville en 2013 et à Paris le 13 novembre dernier. Plusieurs grandes villes américaines, comme New York, Washington et Los Angeles, ont dans la journée annoncé un renforcement de la sécurité. Les attentats bruxellois, perpétrés à l'aéroport et dans une rame de métro, ont été revendiqués par le groupe djihadiste État islamique (EI), quatre jours après l'arrestation à Bruxelles d'un des auteurs présumés des attentats de Paris en novembre, Salah Abdeslam. (Belga)

Nos partenaires