Attentats à Bruxelles - Veillée de prière en mémoire des victimes à la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule

28/03/16 à 21:40 - Mise à jour à 21:40

Source: Belga

(Belga) Plus de 1.100 personnes se sont rendues à la veillée de prière oecuménique en mémoire des victimes des attentats perpétrés mardi à Brussels Airport ainsi qu'à la station de métro Maelbeek, qui s'est tenue lundi à 18h00 dans la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule, à Bruxelles. L'événement était organisé par les Eglises catholique, orthodoxe, protestante, évangélique et anglicane de Belgique.

Attentats à Bruxelles - Veillée de prière en mémoire des victimes à la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule

Attentats à Bruxelles - Veillée de prière en mémoire des victimes à la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule © BELGA

Les 1.100 places assises mises à disposition étaient occupées. Le premier rang de l'église accueillait quelques victimes des attentats ainsi que des membres de leurs familles. Des membres du personnel de Brussels Airport, des pompiers et services de secours de la Croix-Rouge étaient également présents, de même que des policiers ayant prêté assistance aux victimes immédiatement après les attentats. Des responsables ecclésiastiques des différents cultes chrétiens en Belgique ont également participé à cette veillée de prière ?cuménique en mémoire aux victimes des attentats et de leurs proches. "Pâques est une fête de joie et d'espérance. Mais après ce qui s'est passé à Zaventem et ici au c?ur de notre ville, nous ne l'avons pas fêté comme d'habitude. Toute la semaine sainte en a été marquée. Dans la liturgie du Vendredi Saint, le prophète Isaïe nous parlait du Serviteur de Dieu 'défiguré, méprisé, abandonné, homme de douleur, familier de la souffrance'. Dans ces paroles, nous chrétiens nous reconnaissons le Christ. Et en Lui, tous ceux et celles qui sont victimes de violence et de haine", a indiqué dans son homélie Monseigneur Jozef De Kesel, archévêque de Malines-Bruxelles. "Si nous sommes ici rassemblés, c'est parce que nous voulons être proches de ces victimes, proches de ceux et celles qui ont perdu la vie, proches de leurs familles et de tous eux qui sont en deuil. Et pour prier pour eux. Certains habitaient la Belgique et d'autres beaucoup plus loin. Des blessés de tous pays sont encore soignés dans nos hôpitaux. A cet égard, j'aimerais ici redire au nom de tous notre immense gratitude à l'égard de tous les services de secours et d'urgence parmi lesquels il y a aussi des victimes. Au nom de tous les chefs de culte, je les remercie", a-t-il ajouté. (Belga)

Nos partenaires