Attentats à Bruxelles - "Une conséquence directe des opérations de police de la semaine passée"

22/03/16 à 11:59 - Mise à jour à 11:59

Source: Belga

(Belga) Les attentats perpétrés mardi matin à l'aéroport de Zaventem et à Bruxelles sont probablement une réaction de l'Etat islamique consécutive aux opérations anti-terroristes menées par les forces de l'ordre la semaine passée, affirme le "traqueur de djihadistes" belge Pieter Van Ostaeyen.

Attentats à Bruxelles - "Une conséquence directe des opérations de police de la semaine passée"

Attentats à Bruxelles - "Une conséquence directe des opérations de police de la semaine passée" © BELGA

Cet "expert" dit ne pas être surpris des attentats ciblant la Belgique, mais se dit tout de même étonné de leur ampleur. "Je m'attendais à ce que quelque chose se passe, mais pas à cette échelle", indique-t-il mardi à l'agence de presse Belga. "C'est vraiment 'hyper-coordonné'". Il pense que les attentats sont une conséquence des actions policières de la semaine dernière, qui ont mené notamment à l'arrestation de Salah Abdeslam. "Je pense que ce qui se passe aujourd'hui a été mis en place en très peu de temps", précise Van Ostaeyen, qui indique qu'il a déjà observé sur les réseaux sociaux les réactions de djihadistes enthousiastes. (Belga)

Nos partenaires