Attentats à Bruxelles - Trois mois après: l'horeca et le tourisme toujours en difficulté

20/06/16 à 12:46 - Mise à jour à 12:46

Source: Belga

(Belga) Trois mois après les attentats à Bruxelles, l'horeca et le secteur touristique continuent à subir de lourdes pertes. Le tourisme de loisir enregistre une perte de 30% contre 15% pour le tourisme professionnel. L'horeca rapporte lui une baisse de 25 à 30% de son chiffre d'affaires.

Attentats à Bruxelles - Trois mois après: l'horeca et le tourisme toujours en difficulté

Attentats à Bruxelles - Trois mois après: l'horeca et le tourisme toujours en difficulté © BELGA

"Nous avons travaillé dur ces derniers mois, en coulisses, pour lancer plusieurs campagnes publicitaires cet été, notamment sur TripAdvisor", indique Geert Cochez, CEO de visit.brussels. Le plus grand défi de l'été sera de freiner la baisse du tourisme professionnel. "Notre objectif est de limiter les pertes en ramenant le tourisme de loisir à 15%", ajoute Geert Cochez. "Le retour à la normale à l'aéroport de Zaventem doit également y contribuer." L'horeca souffre de pertes semblables dans la capitale. "La situation est désastreuse, notamment pour les PME", confirme Yvan Roque, président de la Fédération Horeca Bruxelles. "Elles sont confrontées à une baisse du chiffre d'affaires de 25 à 30% et parfois même plus. Les gouvernements fédéral et régional ont promis des mesures mais elles sont pour le moment difficiles à obtenir." (Belga)

Nos partenaires