Attentats à Bruxelles - Trois mois après: Brussels Airport prêt pour affronter le pic estival

20/06/16 à 12:57 - Mise à jour à 12:57

Source: Belga

(Belga) Trois mois après les attentats qui ont causé d'importants dégâts dans le hall des départs de Brussels Airport, l'aéroport est prêt à absorber le traditionnel pic de fréquentation estivale. Le pré-screening se déroule bien, les compagnies aériennes effectuent de nouveau le check-in de leurs passagers à l'intérieur du hall des départs tandis que les bus et les trains sont de nouveau opérationnels.

Attentats à Bruxelles - Trois mois après: Brussels Airport prêt pour affronter le pic estival

Attentats à Bruxelles - Trois mois après: Brussels Airport prêt pour affronter le pic estival © BELGA

Beaucoup a encore été fait ces derniers jours dans et autour du hall des départs. Les compagnies aériennes peuvent ainsi de nouveau effectuer le check-in de leurs passagers depuis début juin dans le hall des départs. Les structures temporaires mises en place après les attentats ne sont désormais plus nécessaires. Quelques jours plus tard, la zone dite du "diamant", c'est-à-dire celle des escalators reliant les différents niveaux du bâtiment (gare, arrêts de bus, halls des départs et des arrivées) rouvrait à son tour. Les voyageurs qui arrivent par le train peuvent ainsi de nouveau accéder directement au terminal après un prescreening. Vendredi dernier enfin, la partie du hall des départs touchée par la deuxième explosion et qui abritait l'oeuvre en bronze du sculpteur Olivier Strebelle rouvrait aux passagers. La plupart des stigmates des attentats sont ainsi effacés. Seule la façade fait encore l'objet de travaux. Le taux de fréquentation est également bon. Brussels Airport a ainsi accueilli près de 1,97 million de passagers au mois de mai soit 8,4 pc (ou environ 180.000) de moins par rapport au mois de mai 2015. Mais "le nombre de passagers augmente chaque semaine et les chiffres de la dernière semaine du mois mai se rapprochent presque de ceux de l'an dernier", explique l'aéroport. Ce dernier table sur 21 à 22 millions de passagers pour l'ensemble de l'année alors qu'il espérait atteindre avant les attentats les 25 millions pour la première fois. Il n'y a pas que Brussels Airlines et les compagnies low-cost qui ont connu une croissance en mai par rapport à 2015, le transport de fret est également revenu au niveau de l'an dernier. La SNCB indiquait pour sa part que le nombre de voyageurs au départ et en direction de l'aéroport atteignait 96 pc par rapport à mai 2015. Tout est donc presque normal à l'aéroport. Même le pré-screening se déroule rapidement. Brussels Airport explique ainsi que les passagers mettent environ 45 minutes entre leur descente de voiture dans le parking et leur embarquement. "Le processus prend donc autant de temps qu'avant les attentats", poursuit l'aéroport, le pré-screening inclus. La recommandation pour les passagers est toujours d'arriver deux heures à l'avance pour les destinations proches et trois heures à l'avance pour les vols plus longs. Cette recommandation était déjà d'application avant les attentats. (Belga)

Nos partenaires