Attentats à Bruxelles - Rudi Vervoort entend rester discret jusqu'à son audition en commission d'enquête

13/05/16 à 16:10 - Mise à jour à 16:10

Source: Belga

(Belga) Le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort ne s'est guère montré bavard, vendredi devant le parlement bruxellois où plusieurs députés de l'opposition l'on pressé de questions à la suite notamment des propos tenus cette semaine par voie de presse par la secrétaire d'Etat bruxelloise en charge de l'Aide Médicale Urgente, Cécile Jodogne.

Attentats à Bruxelles - Rudi Vervoort entend rester discret jusqu'à son audition en commission d'enquête

Attentats à Bruxelles - Rudi Vervoort entend rester discret jusqu'à son audition en commission d'enquête © BELGA

En l'absence de celle-ci, et après une vaine proposition de renvoi du dossier en commission des Affaires Intérieures dès la semaine prochaine par le président du parlement Charles Picqué, Rudi Vervoort a indiqué qu'il livrerait son "déroulé" des événements, minute par minute, à la commission d'enquête de la Chambre. Mais en attendant, il a indiqué qu'il ne souhaitait plus avoir à répondre aux questions tant qu'il n'y aura pas été auditionné. Les questions relatives aux propos de Mme Jodogne, dans un premier temps refusées par Charles Picqué, ont suscité la mauvaise humeur de l'opposition libérale et écologiste lorsque le président du parlement a proposé leur renvoi en commission des Affaires intérieures où elles bénéficieraient, selon lui, de l'examen plus approfondi qu'elles méritent. Selon le quotidien Le Soir, Mme Jodogne a transmis au président de la commission d'enquête un rapport du SIAMU bruxellois relevant notamment le refus du centre 100 de Louvain d'envoyer des ambulances supplémentaires à Brussels Airport le 22 mars jusque 8h55, soit près d'une heure après la double déflagration dans le hall des départs. Cécile Jodogne a estimé qu'il y avait eu "une sous-estimation de la gravité des choses" à Louvain. Aux questions de Christos Doulkeridis (Ecolo) sur la manière dont la coordination des opérations serait opérées à l'avenir, Rudi Vervoort a précisé, sans s'étendre sur leur contenu, que des contacts avaient eu lieu entre lui-même, le premier ministre et le ministre de l'Intérieur. (Belga)

Nos partenaires