Attentats à Bruxelles - Pas de nouveau rapport demandé aux comités P et R pour laisser les services travailler

29/03/16 à 16:15 - Mise à jour à 16:15

Source: Belga

(Belga) La Commission de suivi des comités P et R n'a pas demandé un nouveau rapport aux deux organes de contrôle des services de police et de renseignement à propos des attentats du 22 mars. Elle estime que, pour le moment, il faut laisser ces services travailler, a indiqué mardi le chef de groupe MR à la Chambre, Denis Ducarme.

Attentats à Bruxelles - Pas de nouveau rapport demandé aux comités P et R pour laisser les services travailler

Attentats à Bruxelles - Pas de nouveau rapport demandé aux comités P et R pour laisser les services travailler © BELGA

"Nous sommes toujours à un niveau 3 de menace, avec des personnes qui sont activement recherchées. Nous devons laisser les services travailler au maximum et ne pas entraver leur action", a expliqué M. Ducarme. Un consensus s'est dégagé à la Chambre pour créer une commission d'enquête parlementaire sur les attaques terroristes qui ont frappé la Belgique. Le MR n'entend toutefois pas que cette initiative ralentisse elle aussi le travail des services de police et de renseignement. Il tient donc le même raisonnement et estime que cette commission d'enquête devra se concentrer sur les causes de la montée du radicalisme, les premiers départs vers la Syrie, l'intégration dans certains quartiers, etc. "Cette commission d'enquête ne peut devenir une cause d'entrave", a ajouté le chef de groupe libéral. La Conférence des présidents de la Chambre se réunira mercredi à 10h00 pour discuter du mandat qui sera donné à la commission d'enquête. (Belga)

Nos partenaires