Attentats à Bruxelles - "Nous devons plus que jamais serrer les rangs" (Charles Michel)

22/04/16 à 07:12 - Mise à jour à 07:12

Source: Belga

(Belga) "Une nouvelle page s'ouvre : on doit préparer la suite". Un mois après les attentats terroristes qui ont endeuillé la Belgique, le Premier ministre Charles Michel confie vendredi au Soir comment il compte relever le pays. "Je sais que j'ai une responsabilité personnelle très importante, je suis totalement déterminé à consacrer toute mon énergie à essayer de fédérer autour d'un projet commun", déclare-t-il.

Attentats à Bruxelles - "Nous devons plus que jamais serrer les rangs" (Charles Michel)

Attentats à Bruxelles - "Nous devons plus que jamais serrer les rangs" (Charles Michel) © BELGA

"Je ne veux pas d'un projet où nos citoyens vivent avec la peur au ventre. On doit retrouver une vie normale", assure le Premier ministre, conscient qu'il n'y a pas de "baguette magique" et que "ce sera un travail de longue haleine". "Nous devons plus que jamais serrer les rangs", affirme encore Charles Michel qui souhaite "mieux faire fonctionner le système (institutionnel, ndlr), améliorer la coordination, faire en sorte que les moyens aillent vers ce qui est essentiel". Il entend s'attaquer au "travail extrêmement difficile et vital" de la lutte contre la radicalisation. "La loi des hommes prime la loi de Dieu, toujours ; la loi divine doit être contextualisée. Nous devons travailler avec la communauté musulmane pour construire un islam d'Europe et de Belgique", indique le libéral. Le Premier ministre exhorte tous les niveaux de pouvoir à porter "un projet mobilisateur" sur les valeurs fondamentales, non négociables. "Le mot-clé, c'est le respect". (Belga)

Nos partenaires