Attentats à Bruxelles: Mme Fremault élabore un protocole avec les opérateurs GSM pour les situations de crise

26/04/16 à 17:51 - Mise à jour à 17:51

Source: Belga

(Belga) La ministre bruxelloise de l'Environnement, Céline Fremault (cdH), travaille à un protocole avec les opérateurs mobiles afin de permettre à ces derniers de dépasser les normes d'émissions des ondes GSM sous certaines conditions, a indiqué mardi son porte-parole, réagissant à une proposition d'ordonnance de la députée N-VA Liesbet Dhaene.

Cette dernière souhaite que les normes d'émissions des ondes GSM appliquées à Bruxelles soient revues à la hausse, à hauteur de celles de la Flandre qui sont trois fois plus élevées, dans les situations d'urgence. La parlementaire bruxelloise a justifié son initiative en faisant référence aux difficultés de communication observées lors des attentats de Bruxelles et de Zaventem. Une évaluation est en cours auprès des opérateurs de téléphonie mobile pour comprendre ce qui n'a pas fonctionné le jour des attentats, a indiqué le porte-parole de Mme Fremault. Une rencontre entre la ministre et les différents opérateurs a déjà eu lieu le 11 avril, a-t-il ajouté, tout en rappelant que des problèmes ont également été constatés sur le réseau GSM en Flandre le 22 mars. Mme Fremault souhaite élaborer un protocole qui puisse être employé dans les situations de crise. Celui-ci devrait notamment reprendre les conditions qui déterminent une situation de crise et le niveau de dépassement autorisé des normes. Une adaptation de l'ordonnance régissant les normes d'émission pourrait être envisagée, uniquement si ce protocole ne s'avérait pas suffisant. (Belga)

Nos partenaires