Attentats à Bruxelles - Les portes des rames du métro peuvent être déverrouillées par les voyageurs

23/03/16 à 14:32 - Mise à jour à 14:32

Source: Belga

(Belga) Les portes des rames du métro bruxellois peuvent être déverrouillées par les voyageurs, indique mardi la STIB, interrogée par l'agence Belga. Un témoin avait expliqué mardi que des passagers de la rame qui a explosé avaient tenté en vain d'ouvrir les portes puis de briser les vitres, avant de se rendre compte que les vitres situées de l'autre côté de la rame avaient été soufflées par l'explosion.

Il existe selon la société de transport bruxelloise trois manières de procéder à l'ouverture des portes d'une rame de métro. Si la rame est à l'arrêt dans une station, le conducteur peut actionner l'ouverture de l'ensemble des portes. En cas d'incident, il peut aussi ouvrir les portes une par une, afin de permettre par exemple une évacuation ordonnée. Si le conducteur n'est pas en mesure d'ouvrir les portes, il existe une procédure permettant une ouverture manuelle de celles-ci. La commande d'ouverture d'urgence des portes ne peut être utilisée que si la vitesse de la rame ne dépasse pas les 6 km/h. Par ce mécanisme, les voyageurs peuvent donc déverrouiller eux-mêmes une porte, sans intervention d'une tierce personne, puis l'ouvrir, explique Cindy Arents, porte-parole de la STIB. Concernant les vitres, la porte-parole précise que le mécanisme d'ouverture d'urgence des portes a pour objectif d'éviter une évacuation par les vitres. Selon la société de transport en commun, comme le veut la procédure en cas d'incident grave, l'alimentation en électricité a été coupée à hauteur de la station Maelbeek pour permettre notamment l'évacuation de voyageurs via le tunnel vers la station voisine et éviter l'électrocution via le troisième rail. L'évacuation via le tunnel n'a donc représenté aucun danger, d'après la STIB. (Belga)

Nos partenaires