Attentats à Bruxelles - Les polices d'Anvers et de Malines ne prévoient pas d'interpeller les hooligans

27/03/16 à 17:18 - Mise à jour à 17:18

Source: Belga

(Belga) Les quelque 450 hooligans qui ont violemment manifesté dimanche après-midi sur la place de la Bourse à Bruxelles ont été renvoyés en train vers Malines et Anvers. Les polices locales de ces deux communes ne les identifieront et ne les interpelleront qu'en cas de nouveaux incidents, affirment-elles. "En principe, la police de Bruxelles a constaté elle-même les faits qui se sont produits à Bruxelles", selon le porte-parole de la zone de police Malines-Vilvorde, Dirk Van de Sande. Si des Malinois ont été impliqués, la police de Bruxelles communiquera les informations dans les prochains jours.

Attentats à Bruxelles - Les polices d'Anvers et de Malines ne prévoient pas d'interpeller les hooligans

Attentats à Bruxelles - Les polices d'Anvers et de Malines ne prévoient pas d'interpeller les hooligans © BELGA

La police d'Anvers affirme garder l'affaire à l'oeil. Mais elle n'interviendra pas si aucun incident ne survient sur le territoire de la ville. "Les personnes qui rentrent à Anvers sont invitées à rentrer chez elles de manière pacifique", indique le porte-parole de la police locale Wouter Bruyns. (Belga)

Nos partenaires