Attentats à Bruxelles - Les passagers de Brussels Airport ne doivent plus passer par les tentes de contrôle

07/11/16 à 17:06 - Mise à jour à 17:15

Source: Belga

(Belga) Le préscreening dans les tentes devant le hall des départs de Brussels Airport est terminé. Depuis lundi après-midi, les passagers ne subissent plus de contrôles avant d'entrer dans le terminal, confirme un porte-parole de l'aéroport.

Attentats à Bruxelles - Les passagers de Brussels Airport ne doivent plus passer par les tentes de contrôle

Attentats à Bruxelles - Les passagers de Brussels Airport ne doivent plus passer par les tentes de contrôle © BELGA

Après les attentats du 22 mars, l'aéroport avait installé trois tentes devant le hall des départs. Tous les passagers devaient y passer afin de subir un contrôle. Il y a deux semaines, les travaux de démantèlement ont débuté. Pour le moment, une tente est toujours installée, mais depuis lundi à 12h00, les passagers n'y subissent plus de contrôles, a expliqué Florence Muls, porte-parole de Brussels Airport. A la fin de la semaine, la tente disparaitra. "Cela ne signifie pas qu'il n'y a plus de contrôle du tout", a souligné Florence Muls. "Les contrôles s'effectuent désormais d'une autre manière, à l'aide de caméras et d'agents de sécurité". Les passagers voulant rentrer dans le hall des départs doivent désormais passer à travers un sas. A l'entrée, des agents formés à identifier les comportements suspects scrutent les voyageurs. Trois sas identiques sont installés aux différentes entrées de l'aéroport. Cela ne signifie pas que les véhicules sont autorisés à rejoindre le terminal. La zone "kiss and ride", fermée après les attentats, ne rouvrira pas. Cependant, Brussels Airport devrait installer une nouvelle zone de ce type ailleurs. Pour l'instant, ceux qui souhaitent déposer les voyageurs peuvent utiliser les parkings et le premier quart d'heure est gratuit. Le démantèlement des tentes avait débuté mi-octobre en présence du ministre de l'Intérieur, Jan Jambon (N-VA), et d'Arnaud Feist, le CEO de Brussels Airport. "Nous passons à des mesures de sécurité très visibles à quelque chose de moins visible mais avec un niveau de sécurité rehaussé", a souligné Florence Muls. (Belga)

Nos partenaires