Attentats à Bruxelles - "Le moment de l'annonce des démissions était indécent", estime Laurette Onkelinx

25/03/16 à 08:32 - Mise à jour à 08:32

Source: Belga

(Belga) Le moment de l'annonce des démissions des ministres de la Justice et de l'Intérieur, Koen Geens et Jan Jambon, a été jugé "indécent" par la cheffe de groupe PS à la Chambre, Laurette Onkelinx. "Je retiens que ces deux démissions ont été portées à la connaissance de tous et toutes environ une heure avant l'hommage Place de la Nation. En quelque sorte, ils ont cassé le deuil national", a-t-elle déclaré vendredi matin sur les ondes de La Première.

Attentats à Bruxelles - "Le moment de l'annonce des démissions était indécent", estime Laurette Onkelinx

Attentats à Bruxelles - "Le moment de l'annonce des démissions était indécent", estime Laurette Onkelinx © BELGA

MM. Jambon et Geens ont proposé jeudi leur démission au Premier ministre. Ce dernier les a toutefois refusées, estimant qu'il était important de "serrer les rangs" en cette période difficile. Les ministres de l'Intérieur, de la Justice et des Affaires étrangères seront entendus vendredi en commission mixte de la Chambre après que le trouble a notamment été jeté par des informations faisant état de l'arrestation l'année dernière de l'un des kamikazes de Zaventem à la frontière turco-syrienne. Signalé "combattant étranger" par la Turquie, ce dernier a été expulsé mais la Belgique ne l'a pas remis en prison, bien qu'il ait violé les conditions de sa libération. "Je veux voir les faits et les analyser. Aurait-on pu éviter ces massacres?", s'est interrogée Mme Onkelinx, ajoutant vouloir être capable, à l'issue d'une commission d'enquête parlementaire, d'expliquer aux familles des victimes ce qu'il s'est passé "en les regardant dans les yeux". (Belga)

Nos partenaires