Attentats à Bruxelles - Le couple royal et Manuel Valls en visite à l'Hôpital militaire

23/03/16 à 18:17 - Mise à jour à 18:17

Source: Belga

(Belga) Le Roi et la Reine sont arrivés vers 15h45 à l'Hôpital militaire reine Astrid de Neder-Over-Hembeek, où se trouvent de nombreuses victimes des attentats qui ont frappé la capitale mardi. Le Premier ministre français, Manuel Valls, était également présent avec une délégation française.

Attentats à Bruxelles - Le couple royal et Manuel Valls en visite à l'Hôpital militaire

Attentats à Bruxelles - Le couple royal et Manuel Valls en visite à l'Hôpital militaire © BELGA

Le couple royal et M. Valls ont d'abord pris le temps de s'entretenir avec le personnel médical qui s'est rendu immédiatement à Brussels Airport après les explosions. "C'est quand même une reconnaissance", a déclaré le coordinateur des services d'intervention d'urgence, Luc Orlans. Celui-ci était, avec des collègues, sur les lieux de l'attentat à 08h30. "Nous apprécions beaucoup leur soutien, car nous travaillons principalement en arrière-plan." Après cette rencontre, le directeur de l'Hôpital militaire, Guy Borgers, a présenté les souverains et le Premier ministre français aux victimes étant encore soignées dans l'établissement. En tout, la visite de l'Hôpital a duré plus d'une heure, signe pour Bart Demuynck, directeur administratif et logistique, qu'il n'était pas question d'un simple "acte de présence" du couple royal et du représentant français. "Cet intérêt est d'un grand soutien pour le personnel. Tout le monde est très ému." Les membres du personnel de l'Hôpital militaire font maintenant face à une tâche très difficile, prévient M. Demuynck. "Le jour des attentats, il n'y a eu aucun problème en raison de l'adrénaline. Mais maintenant que l'urgence est retombée, le cours normal des choses doit reprendre et il faut en même temps que certains d'entre nous soient à la disposition du Disaster Victim Identification (DVI) qui identifiera les victimes présentes à l'Hôpital." (Belga)

Nos partenaires