Attentats à Bruxelles - La justice belge demandera l'extradition de l'Algérien arrêté en Italie

27/03/16 à 22:35 - Mise à jour à 22:35

Source: Belga

(Belga) La justice belge demandera l'extradition de Djamal Eddine Ouali, un homme d'origine Algérienne recherché en Belgique. L'homme est soupçonné d'avoir fabriqué des faux documents ayant été utilisés par certains des auteurs présumés des attentats de Paris et probablement aussi par Salah Abdeslam. L'enquête doit encore démontrer si cette filière a également fourni des documents aux auteurs des attentats de Bruxelles, a indiqué dimanche le parquet de Bruxelles.

En octobre 2015, plusieurs perquisitions ont eu lieu dans le cadre d'une instruction qui visait la fabrication de faux documents d'identité, a précisé le parquet. Une instruction a été ouverte et plusieurs suspects ont été placés sous écoute et observés. L'enquête a permis de localiser l'atelier de fabrication de faux documents. Le chef présumé de l'organisation a été arrêté et placé sous mandat d'arrêt, ainsi que plusieurs co-auteur probables. Au total, 9 personnes ont été placées en détention préventive. Djamal Eddine Ouali, un des maillons importants de l'organisation était toutefois toujours en fuite et était soupçonné d'être le fabricant des faux documents. Un mandat d'arrêt européen ainsi qu'un mandat d'arrêt international avaient été délivrés à son encontre. Samedi, l'homme a été arrêté en Italie et la justice belge demandera son extradition. Selon l'agence de presse italienne Ansa, Djamal Eddine Ouali aurait fourni de faux papiers à Najim Laachroui, impliqué dans l'explosion à l'aéroport de Bruxelles National mardi, à Salah Abdeslam, suspecté de faire partie du commando terroriste de Paris en novembre, et à Mohamed Belkaïd, un autre suspect lié aux attentats de Paris tué à Forest lors de l'opération policière du 15 mars. (Belga)

Nos partenaires