Attentats à Bruxelles - L'hôpital militaire reçoit les familles des victimes et des personnes disparues

23/03/16 à 17:30 - Mise à jour à 17:30

Source: Belga

(Belga) Depuis mercredi 14h00, les personnes qui sont sans nouvelles de proches après les attentats de mardi sont invitées par le Centre de crise à se rendre à l'hôpital militaire Reine Astrid de Neder-Over-Heembeek. Vingt-deux corps y seront également déposés.

Attentats à Bruxelles - L'hôpital militaire reçoit les familles des victimes et des personnes disparues

Attentats à Bruxelles - L'hôpital militaire reçoit les familles des victimes et des personnes disparues © BELGA

L'hôpital accueille les membres de l'équipe "Disaster Victim Identification" (DVI) de la police fédérale, qui est chargée d'identifier les victimes mais aussi d'accueillir les personnes sans nouvelles de leurs proches. La collaboration entre le DVI et l'hôpital militaire remonte au drame du Heysel survenu en 1985. "Nous avons un lieu d'accueil à disposition pour les familles, où les membres de la DVI peuvent les interroger sur d'éventuelles caractéristiques marquantes pouvant aider à l'identification des victimes", explique le directeur Guy Borgers. La morgue de l'hôpital militaire compte 27 places, dont 22 seront libérées pour les victimes des attaques à Zaventem et Bruxelles. Le nombre de corps déjà transportés jusqu'à Neder-Over-Heembeek n'est pas connu. (Belga)

Nos partenaires