Attentats à Bruxelles - Il est apparu très rapidement qu'il s'agissait d'un attentat terroriste à Zaventem

23/05/16 à 17:35 - Mise à jour à 17:35

Source: Belga

(Belga) Dans les minutes qui ont suivi la double explosion à l'aéroport national, il est apparu qu'il s'agissait d'une attentat terroriste, ressort-il de l'audition du chef de la sécurité de "Brussels Airport Company" (BAC), Wilfried Convent.

La survenance de deux explosions dans deux endroits différents du hall des départs, la persistance d'un niveau de menace élevé depuis plusieurs mois, l'actualité des jours précédents (marquée par l'arrestation de Salah Abdeslam, ndlr): ces éléments ne laissaient guère de doute sur la nature des événements. Les bombes ont été déclenchées à 7h58. Vers 8h10, un message a été envoyé par différents canaux vers quelque 140 destinataires pour annoncer l'attaque terroriste à la demande du gestionnaire d'urgence (contingency manager), premier arrivé au centre de crise de l'aéroport, selon le témoignage de M. Convent. Qui étaient ces destinataires? Plusieurs députés ont demandé à en recevoir la liste. La question n'est pas anodine puisqu'à plusieurs reprises, le moment du déclenchement de la phase nationale du plan d'urgence par le centre fédéral de crise a fait l'objet d'interrogations. M. Convent suppose que le centre faisait partie des destinataires. Deux bombes ont explosé. Une troisième a été abandonnée sur un caddie par le troisième terroriste qui a pris la fuite vers Bruxelles. Grâce aux images des nombreuses caméras de surveillance installées dans l'aéroport, elle a été détectée et les services de l'aéroport appuyés par des membres du parquet fédéral ont averti la police et le Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins Explosifs (SEDEE) de l'armée. L'engin a explosé vers 13h30 dans un périmètre qui avait été dégagé, sans faire de blessé mais en causant des dégâts importants. (Belga)

Nos partenaires