Attentats à Bruxelles: fresque commémorative inaugurée à la station de métro Maelbeek

19/07/16 à 11:35 - Mise à jour à 11:35

Source: Belga

(Belga) L'olivier, symbole de paix. La fresque commémorative rappelant l'attentat suicide qui a fait 16 morts le 22 mars 2016 à la station de métro Maelbeek a été inaugurée mardi matin par l'artiste Benoît Van Innis en présence des membres du gouvernement bruxellois et du directeur général de la Stib Brieuc de Meeûs.

Attentats à Bruxelles: fresque commémorative inaugurée à la station de métro Maelbeek

Attentats à Bruxelles: fresque commémorative inaugurée à la station de métro Maelbeek © BELGA

L'oeuvre, réalisée par l'auteur des portraits présents depuis 16 ans dans la station, représente un olivier. "Dans toutes les cultures, il symbolise l'arbre de paix. Il est une expression d'amour et d'espoir", a expliqué Benoît Van Innis. Cet olivier est dessiné sur du carrelage du Portugal - où l'oeuvre a été moulée - déposé sur le mur qui fait face à l'entrée depuis la chaussée d'Etterbeek. Ce mur avait été totalement détruit dans l'attentat à la bombe du 22 mars. Un poème de Frederico Garcia Lorca traduit en huit langues figure au pied de l'arbre. Les familles des victimes ont pu découvrir l'oeuvre dès lundi lors d'une soirée organisée à leur attention. "Je ne savais pas comment elles allaient réagir. Et il s'est produit un miracle. Il y a eu une belle communion hier soir. Les familles sont venus me dire merci", s'est réjoui l'artiste, ému. Il y a 19 ans, lors de la rénovation de la station, l'artiste avait été sollicité pour la décoration. Il avait alors dessiné des visages de voyageurs anonymes sur les murs des quais. "Le 22 mars, ces portraits anonymes sont devenus les portraits des victimes innocentes", a constaté Benoît Van Innis. Une larme avait même été ajoutée à l'un de ces personnages. A la suite des attentats, le gouvernement bruxellois a proposé à l'artiste de créer une nouvelle fresque, commémorant le tragique événement. (Belga)

Nos partenaires