Attentats à Bruxelles - Charles Michel veut une concertation permanente avec les représentants des cultes

20/04/16 à 14:42 - Mise à jour à 14:42

Source: Belga

(Belga) Le Premier ministre Charles Michel proposera au gouvernement de créer un organe de concertation permanent avec les représentants des cultes reconnus et de la laïcité, a-t-il déclaré mercredi après une réunion avec leurs représentants, où tous se sont distanciés du terrorisme, de l'intégrisme, de la radicalisation et des prêcheurs de haine.

Attentats à Bruxelles - Charles Michel veut une concertation permanente avec les représentants des cultes

Attentats à Bruxelles - Charles Michel veut une concertation permanente avec les représentants des cultes © BELGA

Les représentants de tous les cultes reconnus, dont les catholiques, les juifs et les musulmans, ont signé une déclaration reprenant les principes de base de la société belge. "Ces principes, dont la séparation de l'Église et de l'État, la liberté d'expression, la lutte contre les discriminations, la liberté de croire et de ne pas croire mais aussi l'indispensable égalité entre hommes et femmes, ne sont pas négociables", affirme la déclaration. "Ni aujourd'hui. Ni demain." "Nous ne voulons pas d'une société repliée sur elle-même, méfiante", poursuit la déclaration. "Pour lutter contre le risque de repli identitaire, nous devons ?uvrer inlassablement à une société où chaque individu est respecté et respecte l'autre. (...) Notre volonté est intangible: nous continuerons de défendre et de promouvoir le socle commun de nos valeurs. Le radicalisme doit être combattu sans relâche et sans ambiguïté." La proposition de Charles Michel de pérenniser la concertation a reçu l'approbation de tous les participants. "C'est important de pouvoir dialoguer de manière structurelle", a estimé l'archevêque Jozef De Kesel. "C'est fantastique que tout le monde ait accueilli l'idée de façon aussi enthousiaste", indiquait-on du côté du Consistoire central israélite. (Belga)

Nos partenaires