Attentat Musée Juif : La police belge a-t-elle négligé une information capitale ?

20/11/14 à 08:07 - Mise à jour à 08:06

Source: Belga

La police bruxelloise n'a rien fait d'une information que deux de ses policiers avaient obtenue sur l'auteur présumé de l'attentat du Musée Juif de Bruxelles, révèle jeudi La Dernière Heure.

Attentat Musée Juif :  La police belge a-t-elle négligé une information capitale ?

© Belga

Juste après la diffusion des vidéos par la police, où l'on voit notamment l'auteur extraire d'un des sacs une kalachnikov à crosse repliable, un policier expérimenté travaillant au Service des indicateurs de la police judiciaire fédérale de Bruxelles a reçu un tuyau d'un informateur déclarant reconnaître la kalachnikov comme une arme qui avait été écoulée récemment dans le milieu. Au moment où il reçoit le tuyau, l'enquêteur est accompagné d'un supérieur (un commissaire), qui lui demande de rédiger immédiatement un rapport confidentiel à transmettre aussi vite que possible aux services spécialisés. Ce que le policier a tardé à faire. La Cellule antiterroriste de la police fédérale n'a dès lors pas été mise au courant. Le directeur de la police judiciaire fédérale a informé le procureur du Roi. Le parquet de Bruxelles a ouvert une information pénale. Dans l'attente des résultats de l'enquête, des mesures internes ont été prises. L'enquêteur a été déplacé dans un autre service tandis que le directeur du Service des indicateurs de la police judiciaire fédérale de Bruxelles ainsi que son adjoint se sont vu retirer certaines compétences.

En savoir plus sur:

Nos partenaires