Attentat manqué à Paris - Les trois suspectes inculpées et écrouées

13/09/16 à 01:35 - Mise à jour à 01:35

Source: Belga

(Belga) Trois femmes soupçonnées d'avoir voulu commettre en France un attentat téléguidé depuis la Syrie via internet ont été inculpées lundi par des magistrats antiterroristes, notamment pour association de malfaiteurs terroriste, et ont été écrouées, a annoncé le parquet de Paris.

Ines Madani, 19 ans, Sarah Hervouët, 23 ans, et Amel Sakaou, 39 ans, avaient été interpellées jeudi après la découverte quelques jours plus tôt dans le centre de Paris d'une voiture chargée de bonbonnes de gaz. Mohamed Lamine Aberouz, 22 ans, compagnon de Sarah Hervouët, a lui été mis en examen pour non dénonciation d'un crime terroriste. Les quatre personnes ont toutes été incarcérées, mais Inès Madani a sollicité un délai pour préparer sa défense dans le cadre d'un débat différé sur sa détention provisoire. Les trois femmes avaient été interpellées jeudi soir dans l'Essonne par les policiers lancés sur leur traces après la découverte quelques jours plus tôt, dans le coeur touristique de Paris, à proximité de la cathédrale Notre-Dame, d'une voiture chargée de bonbonnes de gaz. (Belga)

Nos partenaires