Attentat déjoué en France - Perquisition à Marke (Courtrai) dans le cadre de l'attentat déjoué en France

31/03/16 à 11:51 - Mise à jour à 12:58

Source: Belga

(Belga) Une perquisition était en cours jeudi matin à Marke (Courtrai), dans le cadre de l'enquête liée à Reda Kriket, principal suspect d'un projet d'attentat déjoué en France, indique le parquet fédéral. Les rues du quartier Rodenburg sont bloquées par des véhicules de l'armée et des militaires, a constaté Belga sur place.

La police et l'armée sont placées aux abords des rues fermées à la suite de la perquisition. Celle-ci se déroule précisément autour d'une station-service Shell le long de la E17. Reda Kriket, principal suspect dans une enquête sur un projet d'attentat déjoué en France, a été interpellé jeudi passé à Argenteuil, en banlieue parisienne. Il a été mis en examen (inculpé) mercredi par un juge antiterroriste. Dans un appartement occupé par Kriket à Argenteuil, la police avait découvert fusils d'assaut, armes de poing et explosifs, dont du TATP, l'explosif artisanal prisé par les djihadistes de l'EI. Reda Kriket a déjà été condamné en Belgique dans une affaire de terrorisme. (Belga)

Nos partenaires