Attentat de Noël déjoué à San Francisco: l'appel malheureux du FBI

23/12/17 à 19:28 - Mise à jour à 19:30

Source: Belga

(Belga) Un document judiciaire a révélé que la police fédérale américaine venait de déjouer un attentat fomenté par un ex-Marine à San Francisco. Le même procès verbal dévoile le coup de fil d'un agent du FBI qui aurait pu faire capoter l'enquête.

Dans le document transmis par l'agent spécial Christopher McKinney à un tribunal de Californie, on apprend l'arrestation vendredi d'Everitt Aaron Jameson, un chauffeur de camion de 26 ans inspiré par le groupe Etat islamique et qui voulait faire exploser le célèbre "Pier 39", jetée de San Francisco et haut-lieu touristique de la côte ouest. Il projetait de commettre son attentat entre les 18 et 25 décembre, parce que "Noël est le jour parfait pour commettre un attentat". Inculpé, l'ancien Marine doit être entendu par un juge le 5 janvier et risque jusqu'à 20 ans de réclusion. L'homme avait exposé ses projets d'attentat à un agent du FBI sous couverture, qu'il pensait être un éminent membre du groupe djihadiste. Les deux hommes s'échangeaient des messages, dans lequel le suspect répétait sa motivation: "N'importe quoi. Dis leur n'importe quoi... Je suis prêt. Donne le feu vert et ce sera fait". L'agent a toutefois reconnu une erreur de la part du FBI. Le lundi 18 décembre, dit-il, un employé de la police fédérale a appelé Everitt Aaron Jameson sur son portable avec son numéro qui affichait le préfixe téléphonique de la capitale Washington. Il a raccroché immédiatement lorsque le suspect a répondu. Ce dernier a alors rappelé et est tombé sur la boîte vocale de l'employé, qui mentionnait son nom mais pas le FBI. Ce même soir, l'aspirant djihadiste a dit à l'agent sous couverture: "Je ne pense que je puisse le faire tout bien réfléchi. J'ai changé d'avis". Les policiers l'ont arrêté vendredi. (Belga)

Nos partenaires