Attentat dans une église en Normandie - Le terroriste Adel Kermiche est mort, mais son Telegram s'est remis à parler

03/08/16 à 21:18 - Mise à jour à 21:18

Source: Belga

(Belga) La chaîne privée Telegram d'un des auteurs de l'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray a émis de nouveaux messages mardi soir, à 21h51, rapporte mercredi L'Express sur son site internet.

Attentat dans une église en Normandie - Le terroriste Adel Kermiche est mort, mais son Telegram s'est remis à parler

Attentat dans une église en Normandie - Le terroriste Adel Kermiche est mort, mais son Telegram s'est remis à parler © BELGA

Adel Kermiche, coauteur de l'attentat en question, a été abattu par les policiers le 26 juillet dernier sur le parvis de l'église. Depuis, sa chaîne privée sur l'application chiffrée Telegram, où il avait diffusé de nombreux enregistrements audio et fait part de ses projets morbides, était restée silencieuse. Mais mardi soir, une personne non identifiée a brièvement pris possession du canal privé et est parvenue à publier plusieurs documents, que L'Express a pu consulter. Les messages ne restent en ligne que dix minutes avant d'être supprimés. Il y a d'abord eu trois photos: un cliché de Khaled Kelkal, terroriste islamiste algérien et membre du GIA impliqué dans les attentats de 1995. Une capture d'écran de la vidéo de revendication d'Adel Kermiche et Abdel Malik Petitjean, l'autre assassin de l'église. Enfin, un portrait de Larossi Aballa, le terroriste qui a tué deux policiers à Magnanville en juin dernier, issu de la vidéo morbide tournée au domicile de ses victimes. Les clichés sont suivis de la mention "Qu'Allah bénisse les lions solitaires". Un message audio de moins de deux minutes achève la séquence: un homme, dont la voix ne correspond pas à celle d'Adel Kermiche, s'exprime dans un français sans accent. Il félicite chaleureusement ses "frères" pour les "opérations" menées en France, précise encore L'Express. (Belga)

Nos partenaires