Attentat au musée juif : la détention préventive de Mehdi Nemmouche prolongée

04/08/14 à 15:48 - Mise à jour à 15:48

Source: Le Vif

La chambre du conseil de Bruxelles a décidé lundi après-midi de prolonger d'un mois la détention préventive de Mehdi Nemmouche, inculpé la semaine dernière d'assassinat dans un contexte terroriste. Il est soupçonné d'avoir tué quatre personnes par balles au Musée Juif de Bruxelles le 24 mai dernier.

Attentat au musée juif : la détention préventive de Mehdi Nemmouche prolongée

© Image Globe

A l'issue de l'audience de la chambre du conseil de Bruxelles, les avocats de Mehdi Nemmouche avaient indiqué qu'il "n'existe pas à ce stade-ci de preuve scientifique de la présence immédiatement sur les lieux de Mehdi Nemmouche", c'est-à-dire pas d'ADN, ont-ils précisé, sur les lieux de la tuerie qui a coûté la vie à quatre personnes au Musée Juif de Bruxelles le 24 mai dernier.

Aucun témoin n'a reconnu formellement Mehdi Nemmouche comme le tueur du Musée Juif, a ajouté l'avocat Sébastien Courtoy, qui n'a pas souhaité répondre aux questions des journalistes et s'est limité à sa déclaration. "Il est donc à ce stade totalement prématuré de condamner cet homme, qui bénéficie de la présomption d'innocence", a-t-il souligné.

L'audience de ce lundi après-midi devant la chambre du conseil a été l'occasion pour le juge d'instruction de présenter un premier rapport d'enquête. "Ce sont des conclusions intermédiaires car l'enquête n'est pas encore terminée", a précisé l'avocat.

Sébastien Courtoy et Henri Laquay, l'autre avocat de Mehdi Nemmouche, ont encore demandé de "pouvoir travailler dans la sérénité".

Mehdi Nemmouche, remis par la France à la Belgique la semaine dernière, a été entendu dans la foulée par la juge d'instruction Berta Bernardo-Mendez, puis inculpé d'assassinat dans un contexte terroriste et écroué à la prison de Bruges.

En savoir plus sur:

Nos partenaires