Attentat à Nice - Le tueur "a bénéficié de soutiens et de complicités"

21/07/16 à 19:21 - Mise à jour à 19:21

Source: Belga

(Belga) L'auteur de l'attentat de Nice le 14 juillet, le Tunisien Mohamed Lahouaiej Bouhlel, "a bénéficié de soutiens et de complicités", et semble avoir projeté son acte il y a "plusieurs mois", a annoncé jeudi à Paris le procureur chargé de l'enquête, François Molins.

Attentat à Nice - Le tueur "a bénéficié de soutiens et de complicités"

Attentat à Nice - Le tueur "a bénéficié de soutiens et de complicités" © BELGA

Lors d'une déclaration à la presse, le patron des magistrats antiterroristes a fait état "d'avancées notables" dans l'enquête menée par "plus de 400 enquêteurs". Les investigations "ont permis non seulement de confirmer plus encore le caractère prémédité du passage à l'acte mortifère de Mohamed Lahouaiej Bouhlel, mais également d'établir que ce dernier avait pu bénéficié de soutiens et de complicités dans la préparation et la commission de son acte criminel", a déclaré M. Molins. Deux Franco-Tunisiens, un Tunisien, un Albanais et une Franco-Albanaise, âgés de 21 à 42 ans, ont été transférés à la Justice pour y être notamment inculpés d'associations de malfaiteurs terroristes et assassinats. Ils "ne sont pas connus des services de renseignement", a précisé M. Molins. C'est à partir des analyses du téléphone portable du tueur, révélant de nombreux contacts avec eux, que ces suspects ont été interpellés, a indiqué le procureur, ajoutant que le lien entre Lahouaiej Bouhlel et eux avait été aussi établi grâce à des éléments recueillis dans le camion et sur les armes trouvées. Les empreintes de l'un des suspects ont notamment été relevées sur la portière passager du camion de 19 tonnes avec lequel Lahouaiej Bouhlel a écrasé 84 personnes et fait plus de 350 blessés. Quinze d'entre eux "ont encore à cette heure leur pronostic vital engagé", a indiqué M. Molins. L'auteur de l'attentat semble avoir envisagé et mûri son projet criminel "plusieurs mois avant son passage à l'acte", selon le procureur. De nouveaux clichés "révélateurs" ont été retrouvés dans son téléphone: parmi eux, une photo d'un concert sur la Promenade des Anglais à Nice et une photo d'un article sur le "captagon", une drogue réputée être utilisée par des djihadistes responsables d'attentats terroristes. (Belga)

Nos partenaires