Attentat à l'aéroport d'Istanbul - Treize suspects inculpés et écroués pour l'attentat d'Istanbul

03/07/16 à 21:42 - Mise à jour à 21:42

Source: Belga

(Belga) Treize suspects, dont dix Turcs, ont été inculpés et écroués dimanche soir à Istanbul pour "appartenance à une organisation terroriste", en lien avec le triple attentat-suicide qui a fait 45 morts mardi à l'aéroport de la mégapole turque, a rapporté l'agence de presse Dogan.

Les suspects sont aussi accusés d'"atteinte à l'unité de l'Etat et du peuple" et "homicide volontaire", a indiqué l'agence, sans préciser la nationalité des étrangers. Dans le cadre de l'enquête, la police a arrêté 29 personnes "dont des étrangers", a déclaré dimanche le Premier ministre turc, Binali Yildirim, aux journalistes. "Tout sera dévoilé avec le temps, nous menons une vaste enquête sur cette affaire", a-t-il ajouté. Le gouvernorat d'Istanbul a de son côté indiqué dimanche dans un communiqué que 49 personnes étaient toujours soignées, dont 17 en soins intensifs. Les autorités turques avaient évoqué jeudi un bilan de 19 étrangers parmi les tués, sans donner de décompte précis. L'attaque, la quatrième et la plus meurtrière en Turquie depuis le début de l'année, n'a toujours pas été revendiquée mais les responsables turcs ont pointé du doigt le groupe Etat islamique (EI). Les autorités ont affirmé que les kamikazes étaient un Russe, un Ouzbek et un Kirghiz tandis que l'agence Anadolu, elle, a avancé les noms de Rakim Bulgarov et Vadim Osmanov, sans préciser leur nationalité. Les ex-républiques soviétiques d'Asie centrale font partie des plus importants fournisseurs de jihadistes en Syrie et en Irak. Des médias turcs ont identifié un Tchétchène du nom d'Akhmed Tchataïev comme le cerveau de l'attentat de l'aéroport. Il serait le chef de l'EI à Istanbul, selon le quotidien Hürriyet. (Belga)

Nos partenaires