Attentat à l'aéroport d'Istanbul - "Rien ne justifie une telle violence" condamnent Charles Michel et Didier Reynders

29/06/16 à 01:03 - Mise à jour à 01:03

Source: Belga

(Belga) Le Premier ministre belge, Charles Michel, et son ministre des Affaires étrangères Didier Reynders, ont condamné mardi soir le triple attentat suicide perpétré à l'aéroport international Atatürk d'Istanbul dans la soirée, faisant au moins 32 morts et 88 blessés. Le chef de l'Etat turc a pour sa part exhorté à une "lutte commune" internationale contre le terrorisme.

Attentat à l'aéroport d'Istanbul - "Rien ne justifie une telle violence" condamnent Charles Michel et Didier Reynders

Attentat à l'aéroport d'Istanbul - "Rien ne justifie une telle violence" condamnent Charles Michel et Didier Reynders © BELGA

"Mes pensées vont aux victimes des attaques à l'aéroport d'Istanbul. Nous condamnons ces actes atroces de violence", a communiqué sur le réseau Twitter le Premier ministre Charles Michel (MR). Le chef de la diplomatie Didier Reynders (MR) a également présenté par le même biais ses condoléances aux victimes "de l'attentat aveugle de l'aéroport d'Istanbul" ainsi qu'au peuple turc. "Rien ne justifie une telle violence", a-t-il encore exprimé. En mars l'aéroport international de Bruxelles a également été visé par des kamikazes de même qu'une station de métro, quelques mois après des attentats ciblant la capitale française Paris. De nombreux chefs d'Etat ont condamné le triple attentat frappant cette fois la mégalopole turque. Le président français François Hollande a "condamné fermement" un "acte abominable" lors d'une conférence de presse à Bruxelles, à l'issue du premier jour du sommet européen à Bruxelles. Angela Merkel, la chancelière allemande, présente à Bruxelles aussi, a également exprimé son choc à l'annonce de cette nouvelle et appelé à renforcer la collaboration dans la lutte contre le terrorisme. Le président turc Recep Tayip Erdogan a de même exhorté à une "lutte commune" internationale contre le terrorisme. "J'espère vivement que l'attaque visant l'aéroport Atatürk sera un tournant, une charnière, pour la lutte commune à mener, avec en tête les pays Occidentaux, sur toute la planète contre les organisations terroristes", a estimé le chef de l'Etat turc dans un communiqué publié par son service de presse. (Belga)

Nos partenaires