Attentat à l'aéroport d'Istanbul - Prématuré pour les Affaires étrangères de communiquer sur d'éventuelles victimes belges

29/06/16 à 01:10 - Mise à jour à 01:10

Source: Belga

(Belga) Il est encore trop tôt pour que les Affaires étrangères belges puissent communiquer sur d'éventuelles victimes du triple attentat perpétré à l'aéroport international d'Istanbul, a indiqué à Belga le porte-parole du ministère, Michael Mareel. L'attaque a tué une trentaine de personnes, selon un premier bilan, dont des ressortissants étrangers, indiquent les autorités turques.

Attentat à l'aéroport d'Istanbul - Prématuré pour les Affaires étrangères de communiquer sur d'éventuelles victimes belges

Attentat à l'aéroport d'Istanbul - Prématuré pour les Affaires étrangères de communiquer sur d'éventuelles victimes belges © BELGA

"Nous devons attendre de nouvelles informations liées à de possibles victimes belges et adapter nos conseils de voyage", indique M. Mareel, qui ajoute que le consulat-général de Belgique à Istanbul essaie d'obtenir plus d'information de la part des autorités locales sur place. Les conseils aux voyageurs avaient été renforcés il y a quelques mois pour les grandes villes turques d'Ankara et Istanbul, déjà ciblées par des attentats terroristes. "Nous rappelons donc notre demande de bien suivre les mesures de sécurité. Nous demandons aussi d'éviter les aéroports", a déclaré M. Mareel. Les Affaires étrangères invitent en outre les personnes qui se trouvaient aux alentours lors de l'attaque de prendre contact aveec leurs proches. Le triple attentat a causé la mort de 32 personnes, et fait 88 blessés selon un nouveau bilan. Des ressortissants étrangers font partie des victimes, bien que la majorité d'entre elles soient des citoyens turcs, a affirmé une source officielle citée par l'agence DPA. (Belga)

Nos partenaires