Attaque de la caserne de Flawinne, l'assaillant arrêté

26/10/15 à 10:30 - Mise à jour à 15:09

Source: Belga

Un voiture a foncé lundi matin dans les barrières de la caserne de Flawinne, a indiqué le substitut du procureur du Roi de Namur. Des coups de feu ont été tirés par des militaires. L'individu a été interpellé aux environs de midi.

Attaque de la caserne de Flawinne, l'assaillant arrêté

© BELGA

Une détonation sourde, dont l'origine reste inconnue, a été entendue lundi vers 13h00 à proximité de la caserne militaire de Flawinne (Namur).

L'individu qui a foncé lundi matin dans la barrière de la caserne militaire de Flawinne (Namur), a été interpellé aux environs de midi, a annoncé le procureur du Roi de Namur Vincent Macq lors d'un bref point presse sur place, en présence du bourgmestre Maxime Prévot, de l'échevine déléguée aux fonctions mayorales Anne Barzin et du chef de corps de la zone de police de Namur Pascal Ligot.

"L'individu vient d'être interpellé. Il est important d'apaiser les citoyens. Aucun élément n'indique qu'il y a d'autres protagonistes. Il n'en est rien sur l'école à évacuer", a déclaré Vincent Macq.

L'audition de l'individu à la police judiciaire fédérale de Namur est en cours. Le procureur n'a pas fait davantage de commentaires pour l'instant. Il tiendra une conférence de presse à 15h00 au Palais de justice de Namur. Le ministre de la Défense, Steven Vandeput, se rendra quant à lui à la caserne de Flawinne lundi après-midi.

Le bourgmestre a tenu à saluer le "travail d'efficacité des forces de l'ordre" avant de "lever toute inquiétude". "Chacun peut être rassuré. Il n'y a pas lieu de quitter son travail pour venir chercher un enfant à l'école."

Pas de blessés

Lundi matin, un véhicule a foncé dans les barrières de la caserne avant que les militaires ne "prennent action pour protéger la caserne", a indiqué Tony Langone, porte-parole du ministère de la Défense, plus tôt dans la matinée. A sa connaissance, il n'y aurait pas de blessé du côté des militaires. Le ministre de la Défense Steven Vandeput se rendra par ailleurs personnellement à la caserne de Flawinne dans l'après-midi.Selon le site de L'Avenir, il y aurait un blessé léger.

Un périmètre a été dressé bouclant le quartier, a constaté l'Agence Belga sur place. Plusieurs véhicules d'équipe d'intervention spéciale et de la brigade canine se sont rendus sur les lieux, de même qu'une camionnette du Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins Explosifs (SEDEE). Plus de 160 policiers sont intervenus, a précisé la porte-parole de la zone de police de Namur, Laurence Mossiat. Il est interdit à quiconque de circuler dans le quartier de la caserne. Les jardins et les environs ont été fouillés par la police, ont indiqué les riverains. Un hélicoptère survolait les lieux.

La voiture de l'assaillant a été retrouvée dans un champ au bord de la caserne et à proximité du terrain de foot de Flawinne. Le véhicule de couleur foncée est endommagé, a constaté Belga. On ignore si des explosifs ont été retrouvés à l'intérieur. Selon la Dernière Heure, "on soupçonne la présence d'une bombe dans le véhicule de l'assaillant". Des démineurs basés à Oud-Heverlee sont partis en direction de Namur selon Le Soir.

Le 2e bataillon commando de Flawinne participe actuellement à l'exercice "Trident Juncture" de l'Otan dans la région de Saragosse, en Espagne, jusqu'au 6 novembre prochain. Il est dès lors probable que seule une petite arrière-garde chargée de la surveillance des lieux soit présente.

L'école de police de Namur a été évacuée, rapporte La Libre.

Les élèves de l'école communale de Flawinne sont confinés à l'intérieur de l'établissement, selon la télévision locale Canal C.

Vers 13h15, un riverain a, par ailleurs, forcé le périmètre de sécurité toujours en place, car il voulait rejoindre une proche handicapée seule à la maison depuis trois heures.

La voiture de l'assaillant abandonnée.

La voiture de l'assaillant abandonnée. © BELGA

Un journaliste de la VRT arrivé sur place montre sur Twitter le déploiement impressionnant de police:

En savoir plus sur:

Nos partenaires