Attaque à l'acide chez Delhaize : La défense conteste que Frenken voulait tuer la victime

09/09/16 à 13:30 - Mise à jour à 13:30

Source: Belga

(Belga) Lorsque Jelle Frenken a aspergé d'acide Marina Tijssen en février 2015, il n'avait pas l'intention de la tuer, a indiqué vendredi la défense du Néerlandais (41 ans), devant le tribunal correctionnel de Bruxelles. L'individu est inculpé de tentative de meurtre, extorsion et tentative d'extorsion. Le parquet de Bruxelles a réclamé jeudi une condamnation à 20 ans de prison assortie d'une mise à disposition du tribunal de l'application des peines de 15 ans.

Jelle Frenken, 41 ans, a attaqué à l'acide Marina Thijssen le 20 février 2015 dans le magasin Delhaize situé sur la Museumstraat à Anvers. La victime travaillait en tant que femme de ménage pour l'enseigne du Lion, menacée depuis des mois par M. Frenken. Selon l'avocate du prévenu, Me Nathalie Buisseret, Frenken était totalement obsédé par l'extorsion chez Delhaize. Il n'aurait pas eu pour objectif de tuer Marina Tijsen en l'aspergeant d'acide mais voulait, par ce moyen, mettre la pression sur la chaîne de supermarchés. Selon le ministère public, le risque que le prévenu commette de nouveaux délits est très important, ce que conteste la défense. "S'il reçoit le soutien psychologique après avoir purgé sa peine, il ne représentera plus un risque pour la justice", indique l'avocate. Le tribunal doit rendre son jugement le 14 octobre. (Belga)

Nos partenaires