Attaque à l'acide chez Delhaize: "Jelle a connu un revirement de caractère à l'âge de 14 ans"

30/06/16 à 13:34 - Mise à jour à 13:34

Source: Belga

(Belga) Jelle Frenken, l'homme qui a jeté de l'acide l'an dernier sur une femme de ménage travaillant dans un magasin Delhaize à Anvers, a connu une enfance normale jusqu'à ce qu'il change soudainement de comportement à l'âge de 14 ans et souffre d'une grave dépression. Son état semblait pourtant s'être stabilisé ces dernières années, ont expliqué son frère et ses parents jeudi devant le tribunal correctionnel de Bruxelles.

Attaque à l'acide chez Delhaize: "Jelle a connu un revirement de caractère à l'âge de 14 ans"

Attaque à l'acide chez Delhaize: "Jelle a connu un revirement de caractère à l'âge de 14 ans" © BELGA

Ils n'ont en outre jamais remarqué d'absence d'empathie dans le chef du prévenu. "Au contraire, il est très touché par ce que traverse la victime. Il éprouve des regrets et en souffre beaucoup", a affirmé son frère. "Jusqu'à ses quatorze ans, Jelle a toujours été un enfant facile", a raconté sa mère, "mais il a connu un revirement de caractère en secondaire. Jusque là, il était très bon élève, puis soudain il n'a plus voulu rien faire. Il n'avait plus aucune activité. Notre déménagement a peut-être été l'une des causes de ce changement", a-t-elle poursuivi. Après quelques années difficiles, Jelle Frenken a été traité pour une grave dépression. Son état semblait s'être stabilisé six mois environ avant l'attaque. A cette période, il n'avait pas d'emploi, ce qu'il cachait à son frère et à ses parents. Le prévenu avait déclaré vivre en Espagne et entretenait des contacts réguliers avec sa famille. (Belga)

Nos partenaires