Attaque à l'acide au Delhaize: plusieurs personnes interpellées et entendues

23/02/15 à 13:49 - Mise à jour à 13:49

Source: Belga

Plusieurs personnes ont été interpellées le week-end dernier en tant que témoins ou suspects potentiels dans le cadre de l'instruction concernant l'attaque à l'acide survenue vendredi dernier sur une technicienne de surface à Anvers. Certaines d'entre elles sont toujours entendues.

Attaque à l'acide au Delhaize: plusieurs personnes interpellées et entendues

© BELGA

A la suite de la diffusion de l'avis de recherche de l'agresseur présumé, plusieurs perquisitions ont également eu lieu dans divers endroits du pays, a indiqué lundi le parquet de Bruxelles.

Dans l'intérêt de l'enquête, le parquet n'a ni infirmé ni confirmé les pistes évoquées par les médias concernant ce dossier, notamment le fait que l'auteur de l'agression soit connu. Selon le parquet de Bruxelles, l'enquête évolue et les éléments neufs seront communiqués lorsqu'elle connaîtra un tournant décisif. Plusieurs appels sont parvenus à la police fédérale durant le week-end écoulé à la suite de la diffusion de l'avis de recherche de l'agresseur présumé de l'attaque et diverses pistes sont actuellement explorées.

En décembre dernier, un premier avis de recherche de l'auteur présumé avait été diffusé par la police fédérale dans le cadre d'un autre dossier. Selon le parquet fédéral, l'homme s'adonnait en effet à un chantage auprès de Delhaize depuis des mois afin de soutirer de l'argent au groupe. Sur les images, on pouvait l'apercevoir dans une agence bancaire de Linkebeek mais également à Bruxelles. Les images avaient été retirées du site de la police fédérale, qui précisait que l'auteur avait été alors identifié.

D'après le parquet de Bruxelles, il s'agit toutefois d'une fausse information. En janvier, la police fédérale a à nouveau diffusé ces images sur son site. Vendredi dernier, elle a précisé que l'auteur qu'on pouvait y voir était également le suspect présumé de l'attaque à l'acide survenue le matin même à Anvers.

En savoir plus sur:

Nos partenaires