Assises Flandre orientale - Neuf ans de réclusion pour Dimo Dimov

22/04/16 à 01:26 - Mise à jour à 01:26

Source: Belga

(Belga) La cour d'assises de Flandre orientale a condamné Dimo Dimov à neuf ans de réclusion pour coups et blessures volontaires sans intention de donner la mort de son beau-frère Borislav Bozhanov dans la nuit du 4 au 5 octobre 2014.

Assises Flandre orientale - Neuf ans de réclusion pour Dimo Dimov

Assises Flandre orientale - Neuf ans de réclusion pour Dimo Dimov © BELGA

Les faits se sont déroulés pendant la nuit du 4 au 5 octobre 2014 à Gand. La police a été appelée à la Schommelstraat, où elle a découvert un homme perdant beaucoup de sang, à côté de son épouse. La personne ensanglantée était Borislav Bozhanov, marié à Teodora Debreva. L'homme a été emmené à l'hôpital, où il est décédé le 5 octobre. Dimo Dimov, le frère de Debreva, s'était présenté après les faits au bureau de police. Il y avait déclaré avoir frappé la victime à la tête avec une clé d'enjoliveur provenant de sa voiture, après être intervenu dans une dispute entre sa s?ur et son beau-frère. Des images vidéo provenant d'un témoin montrent la victime qui s'écroule après un coup violent. Selon le même témoin, la femme avait été frappée par son époux, la victime, avant les faits. Le jury a estimé que M. Dimov n'avait pas l'intention de tuer son beau-frère et l'a reconnu coupable de coups et blessures volontaires sans intention de donner la mort. Le coupable risquait jusque 15 ans de prison. Le ministère public avait cependant retenu des circonstances atténuantes et avait requis une peine de dix ans. Le jury a finalement prononcé une peine de neuf ans de réclusion. Les jurés ont reconnu la gravité des faits, mais ont également tenu compte de son casier judiciaire vierge, de l'expression de ses regrets, du faible risque de récidive ainsi que de son bon comportement lors de sa libération conditionnelle pendant laquelle il s'est immédiatement remis au travail et s'est occupé de sa soeur et de ses deux enfants. (Belga)

Nos partenaires