Assassinat du châtelain de Wingene - Peter Gyselbrecht incarcéré pour avoir donné des enregistrements téléphoniques à la VRT

22/11/16 à 19:22 - Mise à jour à 19:25

Source: Belga

(Belga) Peter Gyselbrecht a été placé sous mandat d'arrêt par le juge d'instruction mardi après avoir transmis à la VRT des enregistrements téléphoniques liés à l'affaire de l'assassinat du châtelain de Wingene, confirme la section brugeoise du parquet de Flandre occidentale.

Assassinat du châtelain de Wingene - Peter Gyselbrecht incarcéré pour avoir donné des enregistrements téléphoniques à la VRT

Assassinat du châtelain de Wingene - Peter Gyselbrecht incarcéré pour avoir donné des enregistrements téléphoniques à la VRT © BELGA

Des extraits de conversations téléphoniques enregistrées dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat du châtelain de Wingene ont été diffusés jeudi soir lors de l'émission Terzake. Ceux-ci laissaient penser que la justice s'était laissée influencer par la famille de la victime. Le parquet général de Gand a réfuté ces insinuations. Peter Gyselbrecht a indiqué lundi, dans un communiqué, qu'il était à l'origine de la fuite de ces conversations. "Moi et moi seul ai transmis à la rédaction de la VRT les enregistrements téléphoniques entendus pendant l'émission. J'ai fait cela de ma propre initiative, sans que mon père André Gyselbrecht ne le sache." Le fils du docteur Gyselbrecht avoue également se sentir impuissant depuis des années. L'homme a été arrêté sur ordre du juge d'instruction lundi soir. Il est soupçonné d'avoir fait un usage abusif de son accès au dossier. Cette infraction de l'article 460 ter du code pénal est passible de huit jours à un an d'emprisonnement. La nuit passée, il a été entendu par la police et a ensuite dû être emmené à l'hôpital. Mardi soir, le juge d'instruction a décidé d'incarcérer Peter Gyselbrecht. En 2012, il avait déjà passé un peu moins de sept mois en prison pour son implication supposée dans l'assassinat du châtelain. Le parquet a demandé à la chambre du conseil de renvoyer M. Gyselbrecht et quatre autres suspects devant le tribunal correctionnel dans le cadre de cette affaire. La décision tombera jeudi à 11h00. (Belga)

Nos partenaires