Assassinat du châtelain de Wingene - Le parquet général demande le renvoi de cinq suspects devant le tribunal correctionnel

02/12/16 à 11:11 - Mise à jour à 11:15

Source: Belga

(Belga) Le parquet général de Gand demandera le 16 décembre à la chambre des mises en accusation le renvoi de cinq suspects devant le tribunal correctionnel dans l'affaire de l'assassinat de Stijn Saelens, le châtelain de Wingene, a fait savoir vendredi l'avocat général.

Le dossier de l'assassinat de Stijn Saelens, le 31 janvier 2012 à Wingene, sera traité le 16 décembre prochain devant la chambre des mises en accusation de Gand. Le parquet général y demandera le renvoi de cinq suspects vers le tribunal correctionnel de Bruges, faisant ainsi usage de la loi Pot-Pourri II, où les crimes jugés devant les assises par le passé ont la possibilité d'être correctionnalisés. Le parquet général a ainsi suivi le parquet de Flandre occidentale. Le 24 novembre dernier, la chambre du conseil de Bruges a estimé que le dossier de l'assassinat de Stijn Saelens devait être traité devant une cour d'assises et a renvoyé quatre suspects (André Gyselbercht, Pierre Serry, Evert d.C., en Franciscus L) devant la chambre des mises en accusation de Gand. La chambre du conseil a également prononcé un non-lieu pour Peter Gyselbrecht, faute de preuves. Mais le parquet général demande à nouveau le renvoi de ce dernier devant le tribunal correctionnel. Le parquet général n'a pas souhaité faire de commentaires supplémentaires afin de préserver la sérénité des débats devant la chambre des mises en accusation, selon l'avocat général, Francis Clarysse. (Belga)

Nos partenaires