Assassinat du châtelain de Wingene - Le docteur Gyselbrecht reste en prison

22/01/16 à 18:00 - Mise à jour à 18:00

Source: Belga

(Belga) La chambre du conseil de Bruges a décidé de prolonger la détention d'André Gyselbrecht, 65 ans, soupçonné d'être le commanditaire de l'assassinat de son beau-fils, Stijn Saelens, le châtelain de Wingene, indique vendredi la section brugeoise du parquet de Flandre occidentale.

Franciscus L. a été mis sous mandat d'arrêt aux Pays-Bas mi-février 2015, soupçonné d'être impliqué dans l'assassinat. L'ADN de ce suspect semblait correspondre avec une trace mentionnée dans le dossier. Fin janvier 2013, Antonius van Bommel, un habitant d'Eindhoven, était démasqué en tant qu'exécutant du crime. Franciscus L. est le neveu de cet homme, décédé depuis. Ses déclarations ont eu pour conséquence de ramener derrière les barreaux André Gyselbrecht fin juin, lequel avait déjà été remis en liberté par la chambre des mises en septembre 2012 et janvier 2014 après plusieurs mois de préventive. Gyselbrecht prétend qu'il a juste voulu "donner une leçon" à son beau-fils. Me Johan Platteau, avocat de M. Gyselbrecht, a demandé en vain dans une requête de 44 pages la libération de son client. La défense interjettera appel de la décision de la chambre du conseil. La chambre des mises en accusation de Gand devra se prononcer d'ici deux semaines à propos d'une éventuelle prolongation de détention pour André Gyselbrecht. (Belga)

Nos partenaires