Assainissement, redressement, puis assainissement, "le triple saut" du budget wallon

24/06/13 à 18:45 - Mise à jour à 18:45

Source: Le Vif

Le budget wallon est à l'épreuve du "triple saut", devant revenir à l'équilibre en 2015, participer au redressement de la Wallonie et assainir les finances fédérales, le tout alors que les indicateurs de croissance jouent "un yo-yo infernal", a indiqué le ministre du Budget, André Antoine, à l'occasion du débat en commission du parlement wallon sur le dernier ajustement budgétaire.

Assainissement, redressement, puis assainissement, "le triple saut" du budget wallon

© Belga

Partisan de l'effort, le ministre cdH dit toujours ignorer comment l'exécutif wallon abordera le second ajustement budgétaire de 2013, qui pourrait se fonder sur une croissance 0, au lieu du 0,2% retenu pour l'ajustement du mois dernier.

Le débat sur les compétence usurpées et les demandes reconventionnelles des Régions n'a pas été tranché, pas plus que la répartition de l'effort d'assainissement réclamé par l'Union européenne - la situation financière des pouvoirs locaux fait d'ailleurs l'objet d'échos contradictoires des diverses instances -, sans compter sur les conséquences de la nouvelle loi de financement et la mise en oeuvre réforme de l'Etat, a relevé M. Antoine.

L'accord sur la trajectoire budgétaire, "on le tient, et aussi le redressement", a souligné le ministre, répétant des statistiques montrant une réduction de l'écart avec la Flandre en matière création d'emplois, PIB par habitant, investissements directs des entreprises ou encore investissements en recherche et développement.

"Mais je jouerai pas les Mme Irma pour la suite des événements, c'est le cap de l'effort qui nous attend toujours", a-t-il prévenu.

Dans les bancs de l'opposition, Pierre-Yves Jeholet (MR) a jugé que les efforts consentis n'étaient "à la mesure de la dramatisation" dont a fait preuve le gouvernement. Il a pointé du doigt le "train de vie de l'Etat wallon" et réclamé des mesures plus structurelles, tout en reconnaissant l'évolution favorable de certains indicateurs.

En savoir plus sur:

Nos partenaires