Asile : le CIRÉ réclame la réquisition de bâtiments publics

30/11/10 à 16:34 - Mise à jour à 16:34

Source: Le Vif

La Croix-Rouge va ouvrir 2600 places pour pouvoir accueillir les demandeurs d'asile se trouvant actuellement à la rue, dans des squats ou dans des hôtels. En attendant, la Coordination et Initiatives pour et avec les Réfugiés et Etrangers (CIRE) réclame la réquisition de bâtiments publics ainsi que l'intervention de la Protection Civile.

Asile : le CIRÉ réclame la réquisition de bâtiments publics

© Belga

La Croix-Rouge annonce l'ouverture de 2600 d'accueil pour les demandeurs d'asile. Dès mardi, elle va accueillir en urgence seize enfants et leurs familles dans un de ses centres d'accueil. Des containers aménagés en logement ont été installés sur plusieurs de ses sites afin de pouvoir y loger une centaine de personnes se trouvant à la rue.

Un accueil de transit pourra être organisé à Bastogne, Bierset et Gembloux. Ces centres devraient ouvrir vers la mi-décembre et pourront accueillir 1350 personnes réparties comme suit : 550 à Bastogne, 550 à Bierset et 250 à Gembloux.

En attendant l'ouverture de ces centres, l'asbl CIRÉ réclame l'ouverture de bâtiments publics et l'intervention de la Protection Civile. "Cette situation est d'autant plus intolérable qu'elle aurait pu être évitée si nos responsables politiques avaient mis en oeuvre le plan de répartition pourtant voté", considère-t-elle.

La semaine dernière, le point d'info-soupe des asbl du CIRÉ et de Vluchtelingenwerk (Action Réfugié Flandre) a accueilli une centaine de demandeurs d'asile qui ne se sont pas vu désigner de places d'accueil et se sont retrouvés à la rue.

"Ce sont majoritairement des citoyens qui assurent la survie de ces personnes. Si nous saluons leur engagement, nous déplorons aussi que cette solidarité soit un substitut forcé à la déresponsabilisation des pouvoirs publics. La situation de ces personnes s'est dramatiquement détériorée ces derniers jours avec l'arrivée du gel et de la neige", dénonce l'asbl.

"La condamnation par le Haut Commissariat des Nations Unies de la politique belge en matière d'accueil des demandeurs d'asile reflète les constats que nous posons et nos revendications. La porte-parole du HCR rappelle que l'organisation internationale avait demandé, il y a plusieurs semaines déjà, au gouvernement belge de réagir à la menace d'une crise humanitaire", conclut le CIRÉ .

Actuellement, environ 1200 demandeurs d'asile, dont près de 400 enfants, sont accueillis dans des hôtels bruxellois, faute de place dans le réseau de l'accueil de Fedasil.

Depuis le 28 septembre 2010, la Croix-Rouge assure un accompagnement social et médical à ces personnes dans 23 hôtels. A ce jour, elle a assuré plus de 1.500 consultations médicales et sociales, identifiant une dizaine de cas vulnérables, dont une femme sur le point d'accoucher.

La Croix-Rouge intervient aussi dans des squats ainsi qu'à la gare du Nord à Bruxelles. A ce jour, elle a identifié 80 cas vulnérables dans ces endroits. Ces personnes ont été accueillies dans des centres d'accueil.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires