Artistes de rue : la police bruxelloise ignore-t-elle la loi ?

21/06/13 à 09:37 - Mise à jour à 09:37

Source: Le Vif

Le 25 mai, les albums de Gérard Spencer (qu'il vendait dans la rue à Bruxelles) ont été saisis. Parce que "c'est illégal, martèle Christian De Coninck commissaire et porte-parole de la police de la zone Bruxelles Capitale-Ixelles : la loi du 25/06/1993 stipule qu'il faut une carte de commerce ambulant."

Artistes de rue : la police bruxelloise ignore-t-elle la loi ?

© Image Globe

La vente de ses CD représentant 80 % de ses bénéfices, le musicien a vérifié auprès du SPF Economie. Verdict : un arrêté royal du 25/09/2006 (article 12, paragraphe 3) dispense les artistes de rue d'une attestation pour vendre leur musique. Spencer s'est donc rendu au commissariat pour expliquer sa situation.

"On a menacé de me mettre au cachot." Du coup, Karine Lalieux (PS), échevine de la Culture, plaidera pour un règlement communal "afin qu'il n'y ait plus de zones grises." Gérard Spencer, lui, demande à ce que soient réexaminés tous les PV adressés aux artistes de rue depuis 2006. Et envisage de s'exiler à Berlin.

J. B.

En savoir plus sur:

Nos partenaires