Arnold d'Oreye dément l'existence d'un plan de remplacement des bourgmestres non-nommés

16/12/10 à 15:57 - Mise à jour à 15:57

Source: Le Vif

Le bourgmestre non-nommé de la commune à facilités de Crainhem, Arnold d'Oreye de Lantremange (MR-FDF), a démenti en substance jeudi l'existence de discussions coordonnées pour présenter de nouveaux candidats bourgmestres en lieu et place de ceux dont la nomination a été refusée à Crainhem, Linkebeek, et Wezembeek-Oppem.

Arnold d'Oreye dément l'existence d'un plan de remplacement des bourgmestres non-nommés

© Belga

Il s'est montré plus avare en commentaires au sujet de sa situation à Crainhem, soulignant que "pour le moment, rien ne se passe".

De son côté, le député francophone du parlement flamand Christian Van Eycken, a indiqué qu'Arnold d'Oreye envisageait de céder le relais à la première échevine Véronique Caprasse (MR-FDF), non pour des raisons politiques, mais pour des motifs d'ordre familial.

Mercredi, l'ex-député Open Vld domicilié à Crainhem, Luk Van Biesen, avait soutenu que les partis francophones s'apprêtaient à soutenir la nomination de nouveaux candidats-bourgmestres dans les communes à facilités de Crainhem, de Wezembeek et de Linkebeek, une opération coordonnée par Olivier Maingain, le président des FDF, qui s'en est entre-temps catégoriquement défendu.

Selon Luk Van Biesen, à Crainhem, les francophones seraient sur le point de soutenir Véronique Caprasse au poste de bourgmestre. "Van Biesen prétend qu'à Wezembeek-Oppem et à Linkebeek on parle de proposer d'autres candidats-bourgmestres. C'est de la pure invention. A Crainhem également, il ne se passe rien pour le moment", a affirmé Arnold d'Oreye, qualifiant de "bonne rumeur" le fait que la majorité francophone proposera Véronique Caprasse comme candidate-bourgmestre.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires