Armée : les économies pour 2013 concerneront principalement les investissements

04/12/12 à 12:20 - Mise à jour à 12:20

Source: Le Vif

Les économies imposées par le gouvernement au ministère de la Défense - 100 millions d'euros en 2013 - toucheront principalement les investissements, a indiqué mardi le titulaire de ce département, Pieter De Crem, sur son site internet.

Armée : les économies pour 2013 concerneront principalement les investissements

© Image Globe

Sur cette centaine de millions d'euros, 67,3 millions proviendront d'un "ralentissement" des livraisons de deux hélicoptères NH90 sur les huit commandés. "Ce retard n'aura aucun impact sur les activités de recherche et de sauvetage (en anglais "Search & Rescue", SAR) à la Côte", assure le ministre.

Quatre des huit futurs NH80, en version navale (NFH), doivent en effet remplacer les Sea King vieillissants de la 40ème escadrille de Coxyde, qui seront en principe retirés du service fin 2014.

Les 32,7 autres millions proviendront d'économies dans le budget propre de la Défense et plus particulièrement des crédits de dépenses, sans mesures structurelles. "On économisera surtout dans le domaine des investissements, sans supprimer de gros projets d'investissement", ajoute M. De Crem (CD&V), reprenant des propos tenus lundi en commission de la défense de la Chambre.

Il y a ainsi cité "des négociations plus serrées" avec les soumissionnaires des marchés d'investissements pour obtenir des prix plus intéressants et évoqué une diminution de la part belge dans le programme d'investissements de l'Otan.

Pieter De Crem a par ailleurs confirmé que son objectif était d'atteindre, comme prévu dans l'accord gouvernemental de l'équipe Di Rupo, des effectifs globaux de la Défense de 30.000 militaires et de 2.000 civils d'ici le 1er janvier 2015.

En savoir plus sur:

Nos partenaires