Argentine: Cristina Kirchner sera bien poursuivie pour blanchiment

30/11/17 à 22:41 - Mise à jour à 22:43

Source: Belga

(Belga) La justice argentine a rejeté jeudi l'appel déposé par l'ex-présidente Cristina Kirchner (2007-2015), mise en examen dans plusieurs affaires de malversations, et confirmé qu'elle serait bien poursuivie pour blanchiment d'argent.

L'appel rejeté concerne aussi ses enfants Maximo, 40 ans, et Florencia, 27 ans, a précisé le Centre d'information judiciaire (CIJ), qui dépend de la Cour suprême. Ce dossier porte sur l'hôtel Hotesur, détenu en Patagonie (sud) par la famille de l'ancienne dirigeante de gauche, 64 ans, qui a servi à des activités de blanchiment d'argent et de paiement de pots-de-vin, selon la justice. La justice a considéré l'ex-présidente comme étant l'"auteur pénalement responsable des délits de participation à une association de malfaiteurs en qualité de chef" et lui reproche aussi d'être "coauteur de blanchiment d'argent". Ses enfants sont poursuivis pour les mêmes délits. La cour a ordonné le gel de fonds appartenant aux inculpés: 110 millions de pesos (sept millions de dollars) chacun pour Cristina et Maximo Kirchner, 100 millions de pesos (5,5 millions de dollars) pour Florencia. Récemment élue sénatrice, l'ex-présidente bénéficie de l'immunité parlementaire, ce qui lui permet d'éviter la prison si elle est condamnée. (Belga)

Nos partenaires