Arabie: les femmes qui consultent le gsm de leur mari sans son consentement risquent gros

14/05/16 à 19:29 - Mise à jour à 19:29

Source: Belga

(Belga) En Arabie saoudite, les femmes qui consultent le gsm de leur mari sans en avertir celui-ci ou sans son consentement risquent désormais d'être punie de coups de fouet, d'une peine de prison ou d'une amende. Le Coran ne faisant pas mention de communications téléphoniques, la charia ne les interdit pas. Mais une nouvelle loi s'appuyant sur la notion de violation de la vie privée, est entrée en vigeur. A noter que la législation saoudienne permet par contre bien à un mari de consulter le téléphone de son épouse sans lui en demander la permission.

Cette nouvelle législation fait partie d'un programme de réformes sociales, le programme de sécurité de la famille, lancé par le roi Salman. La nouvelle disposition a soulevé de nombreuses protestations...émises uniquement par des femmes. En Arabie saoudite où prévaut une interprétation très stricte de la charia, les femmes ont fort peu de droits. Elles ne peuvent ainsi pas sortir de leur domicile sans être accompagnée d'un homme, ni conduire une voiture. (Belga)

Nos partenaires