Après son voyage historique à Cuba, Obama en visite en Argentine

23/03/16 à 06:53 - Mise à jour à 06:53

Source: Belga

(Belga) Le président américain Barack Obama est arrivé mercredi en Argentine, une visite marquant son soutien au nouveau gouvernement du président Mauricio Macri après des années de brouille entre les Etats-Unis et la précédente administration.

Après son voyage historique à Cuba, Obama en visite en Argentine

Après son voyage historique à Cuba, Obama en visite en Argentine © BELGA

Après une visite historique à Cuba, l'avion de Barack Obama s'est posé à 01h10 (04h10 GMT). Le président américain passera 48 heures en Argentine avant de repartir pour Washington. Mercredi, le président argentin recevra à la Maison Rose, siège de la présidence, son homologue américain, pour un entretien axé sur l'économie et à la relance des relations entre les deux pays, distendues de 2003 à 2015, pendant les mandats des présidents de gauche Nestor et Cristina Kirchner. Jeudi, M. Obama tentera de chasser les vieux démons en rendant un hommage historique aux victimes de la dictature militaire au pouvoir de 1976 à 1983, que Washington est accusé d'avoir soutenue. Après un vol d'environ 7 heures entre les Caraïbes et le sud du continent, Air Force One s'est posé à l'aéroport d'Ezeiza, près de Buenos Aires, où M. Obama a été accueilli par la ministre argentine des Affaires étrangères Susana Malcorra. Le cortège présidentiel s'est ensuite rendu à la résidence de l'ambassadeur des Etats-Unis dans un quartier résidentiel de Buenos Aires, où le président américain est logé pendant son séjour dans la capitale argentine. C'est la première fois qu'un président des Etats-Unis se rend en visite officielle en Argentine depuis celle d'un autre démocrate, Bill Clinton, en 1997. En 2005, George Bush avait foulé le sol argentin pour un Sommet des Amériques dans la station balnéaire de Mar del Plata, où plusieurs chefs d'Etat sud-américains s'étaient dressés contre son projet de créer une zone de libre-échange continentale, dont l'Argentin Nestor Kirchner et le Vénézuélien Hugo Chavez. (Belga)

Nos partenaires