Après Michel Bourlet, c'est le juge Connerotte qui prend sa retraite

13/07/15 à 13:44 - Mise à jour à 13:44

Source: Belga

Le juge d'instruction Jean-Marc Connerotte est admis à la retraite ce lundi 13 juillet, jour de ses 67 ans. Après l'ancien procureur du roi de Neufchâteau, Michel Bourlet, retraité depuis février 2009, c'est un autre magistrat, dont le nom reste lié à l'Affaire Dutroux, qui s'en va.

Après Michel Bourlet, c'est le juge Connerotte qui prend sa retraite

Jean-Marc Connerotte arrivant à la Cour d'Assise d'Arlon en mars 2004. © BELGAIMAGE

En août 1996, juge d'instruction à Neufchâteau, Jean-Marc Connerotte avait été saisi à la suite de la disparition d'une adolescente de la région, Laetitia Delhez, 14 ans, qui n'était pas rentrée chez elle à Bertrix. Ce dossier sera le point de départ de ce qui allait devenir l'Affaire Dutroux.

En réalité, Laetitia avait été enlevée puis séquestrée dans la cache de Marc Dutroux à Marcinelle où elle retrouvera la jeune Sabine Dardenne. L'enquête sur la disparition de Laetitia Delhez permettra de remonter jusqu'à Marc Dutroux. Après que Laetitia et Sabine ont été retrouvées vivantes, les corps de Julie et Mélissa, puis d'An et Eefje, de même que celui d'un proche de Marc Dutroux, Bernard Weinstein seront découverts. Cependant Jean-Marc Connerotte ne pourra pas mener l'instruction du dossier Dutroux après octobre 1996. Il sera alors dessaisi par la Cour de cassation par ce que l'on a appelé "l'arrêt spaghetti" provoquant l'incompréhension dans l'opinion publique.

La plus haute juridiction du pays, saisie alors par l'avocat de l'époque de Marc Dutroux, avait estimé que le juge d'instruction de Neufchâteau avait manqué d'impartialité. En septembre 1996, il avait participé, en compagnie du procureur Bourlet, à un souper spaghetti dont les bénéfices devaient servir à financer les frais de défense de Laetitia Delhez. Le dossier Dutroux avait alors été confié à l'autre magistrat instructeur de Neufchâteau, le juge Jacques Langlois. Par le passé, Jean-Marc Connerote avait déjà été dessaisi d'un autre important dossier, celui des "titres volés", lié au Dossier Cools.

Depuis 1996, Jean-Marc Connerotte est resté juge d'instruction à Neufchâteau. Vu le nombre restreint de magistrats, il a aussi eu parfois à y présider des audiences en correctionnelle. A l'automne 2014, il a rejoint Arlon, tout comme le juge Langlois. Après la réforme des arrondissements judiciaires, et l'instauration d'un arrondissement unique à l'échelle de la province de Luxembourg, les juges d'instructions ont été rassemblés, d'une part à Marche-en-Famenne et d'autre part à Arlon. Le juge Connerotte a donc passé les derniers mois de sa carrière au palais de justice d'Arlon. Le Moniteur belge annonçait, le 3 juillet dernier, que Jean-Marc Connerotte a été nommé Commandeur de l'Ordre de Léopold II par arrêté royal du 16 avril 2015.

Nos partenaires