Après cinq braquages en province du Hainaut, Colruyt tire la sonnette d'alarme

21/10/14 à 11:47 - Mise à jour à 11:47

Source: Belga

Le magasin Colruyt de Chapelle-lez-Herlaimont a fait l'objet d'une attaque à main armée lundi soir. "C'est le cinquième braquage en quatre semaines dans la province de Hainaut", a déploré mardi le porte-parole de la chaîne de supermarchés, Jan Derom. "Nous allons interpeller les autorités locales afin de prendre les mesures nécessaires."

Après cinq braquages en province du Hainaut, Colruyt tire la sonnette d'alarme

© Belga

Au total, trois braquages sont survenus dans les Colruyt d'Anderlues, Gilly et Binche, et deux dans le magasin de Chapelle-lez-Herlaimont, indique l'enseigne.

"Normalement nous ne réagissons pas à ce genre d'événement, mais vu l'ampleur du phénomène dans la région, nous tenons à préciser que les coffres des magasins sont imprenables", explique M. Derom. "Le personnel n'a pas accès au coffre. Les malfrats saisissent uniquement le contenu des caisses, qui est généralement limité car la plupart des transactions sont effectuées par cartes bancaires. Les braqueurs mettent donc la main sur un petit butin mais engendre des dommages psychologiques considérables auprès du personnel et des clients", regrette le porte-parole de Colruyt.

Une cellule psychologique est systématiquement dépêchée sur les lieux afin d'assister les personnes en état de choc. L'enseigne Colruyt a indiqué vouloir prendre les mesures nécessaires aux niveaux local et national pour protéger le personnel et les clients.

En savoir plus sur:

Nos partenaires