Appel pour relancer la Belgique - "Il y a une différence entre la gestion d'une entreprise et la politique"

18/05/16 à 19:14 - Mise à jour à 19:14

Source: Belga

(Belga) "Il y a une différence entre la gestion d'une entreprise et la politique", a déclaré Kris Peeters, ministre fédéral de l'Emploi lors d'un débat sur le futur du monde du travail, organisé par Agoria mercredi à Bruxelles. Il réagit ainsi à une carte blanche de trois patrons belges, qui appellent les autorités politiques à "relancer ce pays qui laisse l'impression de ne plus fonctionner".

"Ils imaginent mettre tous les responsables de tous les niveaux de pouvoir dans cinq groupes de travail. Cela part d'une bonne intention, mais ce n'est pas possible en réalité", a commenté M. Peeters. "La politique est parfois plus complexe." Pour lui, parler d'un "État failli" relève du masochisme. "Il faut être fiers de ce qui est accompli en Belgique." Le ministre-président de la Wallonie, Paul Magnette, également présent au débat, a dit "partager en partie" l'avis des patrons, diffusé dans Le Soir et De Standaard mercredi. "Je suis pour davantage de coordination entre les entités fédérées. Nous y étions arrivés en 2009-2010 avec le plan interfédéral pour l'emploi." Le ministre-président wallon plaide pour des projets similaires aujourd'hui, car la Belgique n'est "pas efficace" dans l'état actuel des choses. "Dans certains domaines, cela ne se passe pas mal", a nuancé Marie-Martine Schyns, ministre de l'Éducation à la Fédération Wallonie-Bruxelles, citant le taux de TVA réduit à 6% pour les bâtiments scolaires, élaboré en concertation avec les différents acteurs, selon elle. (Belga)

Nos partenaires